L'émission techno-culturelle.

LVDLT #21 – Ma Chine, Lépine, tes restes

Sommaire

L’équipage de LVDLT, mené par son grand timonier Guillaume, vous emmène aujourd’hui vers l’Orient mystérieux, avec un détour par la Scandinavie, le Brésil, puis la Foire de Paris et son concours Lépine des inventeurs. Vous retrouverez sur le pont, et parfois aussi à fond de cale, notre artiste résident Pascal, notre spécialiste mode, beauté et design Elena, notre expert cinéma et sports de combat Olivier et notre pêcheuse d’huîtres perlières Séverine.

Cette traversée mouvementée commencera en mer de Chine, et pourtant il sera question de Fujifilms, Samsung, et Kodak, mais la géographie est une notion toute relative quand on connait le véritable objectif de notre palanquée: mettre le cap vers le golf de Finlande et l’archipel d’Espoo pour tenter de sauver Nokia.

Nos aventuriers découvriront en chemin qu’il est difficile de décoder le droit des codecs, que les pellicules peuvent préserver votre capital beauté, que ce n’est pas parce-qu’un cintre est intelligent qu’il peut nous aider à relancer la croissance, mais aussi que le protectionnisme et l’ouverture des bivalves ont marqué l’histoire de la France. 

Heureusement, sur les flots personne ne vous entend rendre votre petit-déjeuner, c’est donc par une habile transition et un Raid musclé qu’Olivier les sauvera de l’enfer de la tagline. Et vous, combien de films saurez-vous reconnaître à partir de leur tagline?

Cette traversée s’achèvera ensuite sur une mer d’encre, par la découverte avec Pascal des bimensuels de printemps, d’Usbek & Rica à Fluid G

Animé par

ElenaGuillaume – Olivier – Pascal- Séverine

Musiques
  • Intro: No Sleep Till Brooklyn – Beastie Boys
  • Fan Shop: She Works Hard For The Money – Donna Summer
  • Comic Con: The Lifeboat Party – Kid Creole & The Coconuts
  • Outro: 21st Century Schizoid Man – King Crimson
Quickly form a conga line to the lifeboats

Quickly form a conga line to the lifeboats

Un sage Chinois a dit fort justement que « Le fond du coeur est plus loin que le bout du monde ». L’équipage de LVDLT n’oublie donc pas de saluer son troll préféré, Julien, en reportage à Lorient sur la reproduction des caribous de mer.

Laisser un commentaire